Homéopathie: les maux de l'hiver

Homéopathie : la solution aux maux de la saison froide

 

La médecine douce qu’est l’homéopathie est notamment prisée pour sa grande facilité d’utilisation. C’est une forme de traitement qui ne présente pas d’effets secondaires sur notre organisme. Les remèdes homéopathiques sont indiqués pour soigner diverses affections.

La saison froide est une période propice à un bon nombre de maladies. Ces dernières touchent aussi bien les enfants que les adultes. Dès que des symptômes habituels font leur apparition, il est vivement recommandé d’aller consulter son pharmacien ou son médecin. L’homéopathie peut constituer un complément idéal pour le traitement médicamenteux que le praticien vous prescrira. Les produits homéopathiques sont aussi utilisés pour une cure préventive.


L’homéopathie en guise de prévention

La prévention contre les affections hivernales se traduit par la prise de remèdes homéopathiques. L’homéopathie servira dans ce cas à améliorer les défenses immunitaires. Cela avant même que la saison froide ne commence, mais aussi jusqu’à ce qu’elle finisse.
Quelques produits sont notamment conseillés afin de préserver sa santé. Tout d’abord, les oligoéléments (magnésium, zinc, cuivre, or, argent…) qui sont excellents pour renforcer le système immunitaire. Ils sont à prendre deux à trois fois par semaine en alternance si vous en prenez plusieurs. Pour savoir quel oligoélément est le plus adapté à votre situation et quel traitement, suivre, n’hésitez pas à consulter votre médecin, pharmacien ou nutritionniste.

Ensuite, il y a l’Oscillococcinum® qui a des vertus efficaces pour lutter contre la grippe. Sa prise se fait dès les premiers symptômes, une fois par semaine à 4 fois par jour. Afin d’être sûr d’ingérer la bonne dose à la fréquence idéale, la prescription se fera par votre homéopathe.

Enfin, l’Échinacée est une plante à consommer tout au long de l’hiver à raison de 1 g, 3 fois par jour, pour une lutte efficace contre les virus.

Vous trouverez divers produits homéopathiques sur ce site. Il est vivement recommandé de constituer sa trousse homéopathique avant la venue de l’hiver.


Soigner les petits soucis de l’hiver avec l’homéopathie

Quand le froid s’est installé, les petits soucis de santé peuvent pointer le bout de leur nez. Ce sont par exemple : le rhume, l’angine, la grippe, la toux, la gastro-entérite accompagnés ou non de fièvre. L’homéopathie est un moyen doux, mais néanmoins efficace pour soigner ces maux de l’hiver.

– La gastro-entérite est caractérisée par des vomissements, des nausées, des douleurs au niveau de l’abdomen et de la diarrhée. Parfois même, des poussées de fièvre peuvent survenir. Pour soigner cette inflammation de l’estomac et des intestins, l’Arsenicum album 15CH (5 granules, 3 fois par jour), le Phosphorus 9CH (5 granules, 3 fois par jour), et l’Aconitum napellus 9CH (5 granules avant de dormir) sont indiqués.

– Le rhume est l’affection la plus courante durant l’hiver. Il se manifeste par des éternuements, de la migraine, le nez qui coule et bouché la nuit, ainsi que par des frissons. Les remèdes homéopathiques conseillés dans ce cas sont : l’Allium cepa 5CH (5 granules, 3 fois par jour), le Nux vomica 5CH (5 granules, 3 fois par jour), l’Aconit 9CH (5 granules, 3 fois par jour, arrêt de la prise au début de la transpiration), la Belladonna 4CH (5 granules, 3 fois par jour), l’Euphrasia 5CH (5 granules par jour), l’Aconitum neppalus 5CH (5 granules, 3 fois par jour), et l’Ammonium carbonicum 5CH (5 granules, 3 fois par jour).

– L’angine est quant à elle, une inflammation de la gorge due à une bactérie ou un virus. On la reconnaît par une gorge rouge et sèche, ainsi qu’une difficulté à avaler.
Afin d’éliminer une angine, on peut notamment prendre 5 granules de Mercurius solubilis 9CH, 3 fois par jour, ou Belladonna 5CH, à raison de 5 granules, 3 à 6 fois par jour.
L’Apis 5CH et le Phytolacca 7CH sont aussi d’excellents remèdes, à consommer à raison de 5 granules chacun, 3 à 6 fois dans la journée.


Articles apparentés que vous pourriez aimer
Comment bien conseiller en aromathérapie
Huiles essentielles et infections respiratoires
Huiles essentielles et infections hivernales (vidéo)
Quelques gestes aromatiques de l’hiver

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *