Articles

L’hydrolat de mélisse

Le mot “mélisse” vient du grec “abeille” – et sans doute pas sans raison. Les insectes aiment bourdonner autour des fleurs pour recueillir le nectar et les abeilles en produisent un miel aromatique.

Les cuisiniers utilisent les feuilles fraîches avec lesquelles ils parfument les plats, salades de pâtes et de poissons.
On connaissait déjà la mélisse depuis l’Antiquité comme une plante médicinale.
Hildegarde de Bingen la recommandait pour “rendre le cœur heureux”.
Et les moines l’utilisaient en mélange avec d’autres plantes avec de l’alcool pour traiter l’indigestion.
Lire la suite