Olfactothérapie: effluves d’une huile essentielle

Un nez pour mieux sentir la vie

L’olfactothérapie ou olfactologie peut être considérée comme une branche de l’aromathérapie.
Dans ce cadre, l’aromathérapie scientifique accorde une importance primordiale à la composition biochimique des huiles essentielles (le chémotype) et à leur action concrète sur les symptômes. L’olfactothérapie, elle, prend en compte l’action des huiles essentielles dans la sphère subtile de l’esprit et du psychisme. Ainsi, les huiles essentielles permettent d’avoir une approche globale de l’être humain.
L’odorat est avec le toucher le sens le plus direct et le plus intime. Nous ressentons tous les odeurs de façon différente. Autant un objet est facile à décrire, autant une odeur est difficile à exprimer… Même à force de métaphores, l’exercice se révèle compliqué ; pour décrire une odeur, nous sommes obligés de nous servir de termes empruntés à d’autres sens.
S’il est difficile de mettre des mots sur les sentiments qu’elles génèrent, les odeurs n’en restent pas moins des stimulateurs de souvenirs. Mais conjugué au présent, un parfum permet aussi d’habiller nos émotions, d’exprimer nos humeurs…

Les émotions et l’inconscient au cœur des odeurs

Dans le psychisme humain, une odeur renvoie à une image, un sentiment ou un vécu, contrairement aux autres sens qui nous transmettent des informations « brutes », clairement identifiables.
Parfois consciente, la plupart du temps inconsciente, cette réaction est toujours difficile à analyser. On ne fait pas forcément le lien entre une odeur et une image du passé, ni avec l’émotion qu’elle réveille.
Malgré le fait que notre odorat est moins performant que celui d’autres mammifères, nous sommes capables de reconnaître et nous rappeler plusieurs milliers d’odeurs. Une odeur donnée peut déclencher des souvenirs et des émotions remontant à l’enfance. Et chaque personne perçoit les odeurs différemment, selon ses propres expériences passées. Nous avons tous en nous une quantité d’ « odeurs émotionnelles » qui sont liées à notre culture et à notre histoire.

Les odeurs que nous inhalons sont détectées par les différents capteurs sensoriels de notre nez. Chacun des capteurs réagit seulement à certains composants d’une odeur. Dans les zones du cerveau liées aux émotions, les informations des différentes cellules se combinent pour produire une perception olfactive distincte. Le contexte du premier contact avec une odeur peut alors y être associé. Plus tard, celle-ci pourra déclencher des émotions et des souvenirs propres à cet instant.
Il existe des souvenirs olfactifs puissants liés à l’enfance, et c’est surtout l’intensité de l’émotion associée qui les caractérise. Cette notion est étayée par des études montrant que l’amygdale cérébrale (le « cerveau émotif ») reconnaît les odeurs. Les enregistrements électriques réalisés dans cette structure du cerveau montrent qu’elle identifie certaines odeurs et leur associe des émotions. C’est ce qui explique que certaines odeurs fassent resurgir des ressentis affectifs puissants.

Pourquoi émotions et odeurs sont-t-elles liées ?
L’odorat est intimement lié à l’émotion. Ce lien entre les odeurs et les émotions s’explique principalement par la structure du cerveau. Lorsqu’on respire un arôme, les molécules stimulent les récepteurs du nez, qui envoient des signaux électriques au système limbique et à l’hypothalamus. Ce sont les parties anciennes du cerveau qui activent, contrôlent et intègrent le système endocrinien et de nombreuses fonctions du corps, y compris la fréquence cardiaque, la respiration, la température, la glycémie, le sommeil, l’excitation sexuelle. Elles sont aussi le siège de nos émotions les plus élémentaires telles que le plaisir, la colère, la tristesse ou la peur.
En effet, le système limbique (le centre des émotions) est étroitement lié au centre olfactif (les deux bulbes olfactifs), ce qui a pour conséquence une influence directe des odeurs sur les émotions.

Effluves d’une huile essentielle

Les huiles essentielles à l’écoute de vos émotions
L’utilisation des huiles essentielles par voie olfactive permet de trouver les causes profondes de malaises présents, de dépendances ou de souffrances. Ainsi, en soignant la cause, qui souvent est totalement enfouie et perdue dans les méandres de notre psychisme, on arrive à débloquer des tensions et à vaincre des dépendances.
Plongez dans le domaine des parfums qui guérissent et apportent réconfort, calme, apaisement, sérénité, stimulation, concentration, force, parfums qui vous amènent vers l’équilibre intérieur.
En effet, l’utilisation des huiles essentielles par voie olfactive permet d’agir sur de nombreux troubles émotionnels, notamment : stress, anxiété, manque de confiance en soi, phobies, préparation aux examens, et bien d’autres.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *