Petite histoire de magiciens…

Chacun de nous abrite un magicien.
Celui-ci voit tout, il sait tout.

Cette proposition sera la seule qu’il vous faudra accepter sans preuves. Une fois que vous aurez découvert votre magicien intérieur, l’initiation progressera d’elle-même. Suivez « La voie du Magicien » dans les pas de Deepak Chopra.


« – As-tu toujours été un magicien ? demanda Arthur.

– Comment aurais-je pu l’être ? répondit Merlin.
Au début, quand je me promenais, comme toi, et que je rencontrais quelqu’un, je n’apercevais qu’une silhouette de chair et d’os. Mais après quelque temps, je remarquai qu’une personne habite une maison qui prolonge son corps – les êtres malheureux affligés d’émotions tumultueuses habitent des maisons désordonnées. Les êtres heureux et épanouis habitent des maisons ordonnées. Ce n’était qu’une observation mais, en y repensant peu après, je me suis dit qu’en voyant sa maison j’en apprenais plus sur cet être.
Puis ma vision s’est élargie. Quand je rencontrais une personne, je ne pouvais m’empêcher de voir sa famille et ses amis. Ils étaient aussi des prolongements de l’être qui m’en disaient long sur sa vraie personnalité.
Et ma vision a continué de s’agrandir. J’ai commencé à percer le voile de l’apparence physique. Je voyais les émotions, les désirs, les peurs, les souhaits et les rêves. Ce sont aussi des parties visibles de l’être pourvu qu’on ait des yeux pour les voir.
Je me suis mis à observer l’énergie qui émane de chaque personne ; Á ce moment l’assemblage physique de chair et d’os était devenu presque insignifiant et bientôt j’ai découvert, en chaque personne que je rencontrais, des mondes englobant d’autres mondes. Et j’ai compris que tout être vivant est à lui seul l’univers entier, revêtu d’un masque chaque fois différent.

– Est-ce vraiment possible ? demanda Arthur.

– Le jour viendra où tu comprendras que tu portes en toi l’univers entier et, ce jour-là, tu deviendras un magicien. En tant que magicien, tu n’habites pas le monde, tu le contiens.

– Passe ton temps à sonder non ce que tu vois mais le pourquoi de ce que tu vois, conseilla Merlin à Arthur. »

Conclusion de la première leçon : regardez par-delà votre moi limité pour découvrir votre personnalité illimitée. Percez le masque de la mortalité et découvrez le magicien. Il est en vous et seulement là. Quand vous l’aurez trouvé, vous deviendrez également voyant. Mais la vision se développera à son heure, progressivement. Vous devez auparavant éprouver le sentiment que la vie dépasse ce que vous vivez. C’est comme une voix ténue qui murmure : « Trouve-moi. » Cette voix est calme, paisible, réconciliée et insaisissable. C’est la voix du magicien et c’est aussi la vôtre.

Deepak Chopra – La voie du Magicien


Articles apparentés que vous pourriez aimer
Tu seras un homme mon fils
Je sais pourquoi l’oiseau en cage chante
Fonctionner en cerveau droit : l’immensité de notre esprit
L’homme à l’image de l’Univers

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *