Etat modifié de conscience

Comprendre l’hypnose et les états modifiés de conscience (partie 1)

Connaissez-vous l’hypnose ou les états modifiés de conscience ? Qu’est-ce que ces mots vous évoquent-t-ils ? Peut-être des gens criant « cocorico » sur scène ? Ou alors un Monsieur au regard pénétrant disant « Dormez ! » ?
Savez-vous ce qu’est un état hypnotique ? Pensez-vous en avoir déjà vécu ? Faudrait-il prendre des drogues ou des plantes au nom étrange pour l’atteindre ?

Nous avons tous nos conceptions sur ce qui nous entoure, nos croyances et nos compréhensions. Seulement, des fois cela ne correspond pas tout-à-fait avec la réalité des faits. Avez-vous envie d’aller derrière la surface ? D’ouvrir votre espace intérieur et chatouiller l’inconscient ? (Et éventuellement envoyer valser quelques croyances…)
Je vous invite à me suivre.

.

Vous pensez peut-être que les états modifiés de conscience sont réservés à des personnes prenant des drogues ou à des mystiques.
S’il est vrai que ces personnes vivent des états modifiés de conscience, sachez qu’en fait ce sont des états beaucoup plus banals et plus fréquents que cela. Rappelez-vous la dernière fois où vous êtes totalement entré.e dans l’histoire qu’un film vous racontait. Ou un livre. Ou lorsque vous vous êtes tellement perdu.e dans vos pensées que vous oubliez de descendre à la bonne station de métro ou vous dépassez la sortie d’autoroute ? Pratiquez-vous la méditation ? Un art martial ? Et puis aussi, avez-vous rêvé cette nuit ?

 

Quel est donc le lien entre tous ces moments ?
Ce sont tous des états modifiés de conscience : ces moments où les choses sont perçues autrement. Ce sont ces moments pendant lesquels on s’oublie, on oublie le temps qui passe et où on est. Notre mental se déconnecte pour une seconde ou une minute, et à la place un plus grand espace s’ouvre à l’intérieur de nous.

Selon le Dr Mario Beauregard, l’état modifié de conscience désigne : « tout état mental différent de l’état d’éveil habituel ; c’est-à-dire, représentant une déviation dans l’expérience subjective ou dans le fonctionnement psychologique par rapport à certaines normes générales de la conscience à l’état de veille ».
Depuis les deux dernières décennies, cet état a été identifié et caractérisé en imagerie cérébrale (IRM fonctionnelle et PET-Scan), attestant ainsi de son existence réelle. Scientifiquement, on peut maintenant affirmer que les états modifiés de conscience (qu’on peut aussi appeler « états hypnotiques ») sont une réalité.
J’ai parlé des « états » au pluriel, parce que nous pouvons accéder à une vaste gamme d’états modifiés de conscience, à des niveaux différents de d’ouverture de conscience et de vibration. Avec l’essor des neurosciences, nous avons presque tous entendu parler de l’existence des différentes ondes cérébrales : gamma, bêta, alpha, thêta et delta. Toute modification de notre état de conscience est accompagnée par des changements dans nos ondes cérébrales.

.

Mais ce qui caractérise tous ces états modifiés de conscience implique que :

  • Ils nous relient à plus grand que notre « moi » : à une source de Sagesse, à des ressources et potentialités de notre âme dépassant ce petit « moi » quotidien.
  • Ils nous permettent de vivre des sentiments élevés tels que l’amour (de soi et des autres) et la compassion.
  • Ils nous font ressentir que tout est parfait tel qu’il est.
  • Ils nous donnent confiance en la Vie avec la conscience que nous avons en nous toutes les ressources dont nous avons besoin pour répondre à ses demandes. Ils nous permettent ainsi d’accepter des défis de la vie.

Se mettre en état d’hypnose, ou faire de l’hypnose avec un praticien, c’est reproduire intentionnellement un état modifié de conscience avec un objectif qui varie selon le cadre dont il est question (soin, détente, évolution personnelle…).
L’état hypnotique étant la reproduction d’un état naturel et spontané, tout le monde peut y avoir accès, mais pas forcément de la même façon. Si la plupart des gens répondent bien à des suggestions verbales directes, d’autres auront besoin d’une approche indirecte pour provoquer l’état de conscience modifiée recherchée. C’est là qu’intervient l’art de l’hypnothérapeute.

 

Articles apparentés que vous pourriez aimer
L’Homme à limage de l’Univers
Les bienfaits de la gratitude
Fonctionner en cerveau droit – l’immensité de notre esprit

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *