L’homme à l’image de l’Univers

Une approche holistique: l’homme à l’image de l’Univers
Mondes intérieurs, Mondes extérieurs

L’homme est constitué de trois aspects indivisibles qui sont appelés : le physique, l’énergie et le psychisme.

1. Le corps physique
Il nous met en relation avec notre environnement. Mais cet aspect ne constitue que la partie la plus « basse » (dans le sens « vibration lente ») de l’être humain. Car, il est aussi constitué d’autres « corps », les corps énergétiques qui sont de nature de plus en plus subtile : corps éthérique, astral, mental, spirituel et l’âme… chacun ayant un rôle dévolu. Le corps éthérique est le plus proche du corps physique auquel il sert de moule et de réservoir énergétique. Le corps mental sera le siège du raisonnement (bas-mental) et de l’intuition (haut-mental). Quant au corps spirituel, il est le siège de la conscience, on pourrait dire de l’esprit.

2. L’énergie
Pour vivre l’être humain a besoin d’énergie, comme une voiture a besoin d’essence pour fonctionner.
Cette énergie a plusieurs origines. Il y a l’énergie ancestrale fournie à la naissance, l’énergie des aliments (il s’agit ici de vibration et non de calories) et de l’air respiré, l’énergie tellurique qui nous vient de la Terre, et l’énergie cosmique et universelle qui est fournie en permanence par l’univers (énergie prânique). Cette énergie va nourrir tous les corps, physique et énergétiques, de l’être humain en suivant un trajet bien précis : corps éthérique, chakras, méridiens, nadis, kundalini… . pour être ensuite éliminée du corps principalement au niveau des pieds et du chakra racine. Ces énergies sont relayées au niveau du corps par les nerfs et les hormones pour atteindre les organes, les tissus et le cerveau.

3. L’esprit
Il est situé principalement au niveau des corps énergétiques et est en étroite relation avec le cerveau qui lui sert d’antenne relais.
D’ailleurs, un élément très troublant démontre que le cerveau n’est qu’un émetteur récepteur. L’étude du fonctionnement du cerveau à l’aide d’IRM fonctionnel (IRMf), a démontré que la zone d’action (motrice) d’un bras au niveau du cerveau est activée, avant même que le cerveau n’est donné l’ordre de bouger le bras. Alors il est logique de se demander qui commande ? Mais, si l’on considère que le cerveau n’est qu’une antenne relais de l’esprit qui lui, est situé dans les corps énergétiques, alors tout s’éclaire…

Mondes intérieurs, mondes extérieurs 1

Mondes intérieurs, mondes extérieurs 2

Mondes intérieurs, mondes extérieurs 3

Mondes intérieurs, mondes extérieurs 4

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *