Stop aux allergies saisonnières

Voilà la période des allergies qui arrive (enfin, si l’hiver accepte de laisser la place !).
Pour éviter de se retrouver les yeux larmoyants et le nez rouge, commençons le traitement préventif au plus tôt.

Déjà, qu’est-ce qu’une allergie ?
L’allergie peut se définir comme une réaction excessive de l’organisme à une substance qui lui est étrangère, qu’elle soit d’origine végétale, animale, ou chimique que l’on appelle allergène. Allergie aux pollens, aux graminées, aux poils d’animaux, aux acariens, à la poussière… Toutes se traduisent par divers symptômes tels qu’éternuements, yeux qui démangent, nez qui coule, peau qui gratte, mais aussi asthme ou eczéma.Voici donc quelques conseils dès le début du printemps :

EN PREVENTION

Conseils de base

  • Bien aérer la maison, surtout le matin.
  • Passer l’aspirateur (plutôt que le balai) au moins une fois par semaine à fond dans toute la maison.
  • Eviter le contact avec les substances allergènes.

Dans l’alimentation

  • Eviter les préparations industrielles qui renferment des graisses « trans » susceptibles d’aggraver les symptômes allergiques, ainsi que des additifs alimentaires qui entretiennent celles-ci.
  • Limiter la consommation de produits laitiers et de produits contenant du gluten (blé, orge, avoine et seigle sous forme de pains, pâtes, pâtisseries), qui sont des aliments pouvant entretenir les réactions allergiques.
  • Consommer des aliments apportant des oméga-3, comme les poissons gras (saumon, sardine, hareng, flétan), éventuellement se supplémenter à l’aide des compléments alimentaires.

En aromathérapie
Pour les adultes, prendre par voie interne de l’huile essentielle d’Estragon : 2 gouttes 1 à 2 fois par jour diluées dans un peu d’huile végétale de nigelle ou dans un peu de miel du lundi au vendredi, puis arrêt samedi et dimanche. Répéter pendant toute la période de risque allergique.

EN TRAITEMENT

Nettoyer régulièrement le nez avec de l’eau de mer stérilisée, éventuellement enrichie en manganèse agissant sur les terrains atopiques.

En phytothérapie
Utiliser le pouvoir décongestionnant et apaisant de la teinture mère de plantain.

En aromathérapie
Doubler la dose d’huile essentielle d’Estragon pendant 3 à 4 jours.
Diffuser dans la maison le mélange suivant :

  • Huile essentielle de Citron 5 ml
  • Huile essentielle d’Eucalyptus radiata 5 ml

Diffuser la synergie matin et soir dans les différentes pièces de la maison afin d’assainir et purifier l’air ambiant en profondeur.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *