Mycoses du pied

Mycoses de la peau et huiles essentielles (partie 4): mycoses des pieds et des ongles

Que n’a-t ‘on pas dit ou sous-entendu à propos du pied ? Souvent associé à la maladresse (mettre les pieds dans le plat) voire à la bêtise dans l’argot du XIXe siècle, ou encore au déplaisir quand on se laisse marcher sur les pieds ; quand on est pris au piège, entravé. Si prendre son pied désignait à l’origine se partager un butin puisqu’il s’agit d’une mesure, l’expression aujourd’hui dénote une prise de plaisir. Comme quoi le pied est bien préhensible.
Pourtant que le pied est agile et complexe !
Les mycoses des pieds et des ongles sont très répandues dans notre société où nos pieds sont en permanence enfermés dans les chaussures. Certes ce n’est pas le pied 😉 mais nos huiles essentielles nous sortiront allègrement de ce piège.

 

Le pied d’athlète

La mycose des pieds est la plus fréquente des mycoses de la peau de l’adolescent et de l’adulte notamment chez le sportif. Liée à un Dermatophytes (Tinea pedis ou Trichophyton), l’infection est située entre les orteils et débute entre le 4ème et le 5ème orteil puis d’étend progressivement aux autres espaces entre les orteils, à la plante du pied voire au dos du pied. Elle est souvent accompagnée d’une infection des ongles (onychomycose).

Elle se manifeste par des zones rouges entre les orteils, avec des fissures se couvrant parfois de dépôts blanchâtres et une macération au niveau des espaces inter-orteils : Ces suintements peuvent entraîner des surinfections (staphylocoque doré ou pyocyanique). Les démangeaisons sont fortes.

Le pied d’athlète évolue dans certains cas vers une forme vésiculeuse puis lichenifiée.

La mycose des mains est identique à celle des pieds mais elle est plus rare et concerne surtout les professions qui imposent le port de gant en caoutchouc.

Des mycoses similaires peuvent, mais de façon plus exceptionnelle, toucher les plis de l’aine, les aisselles, les dessous des seins ou tout endroit où la peau peut macérer dans l’humidité et la chaleur.

Traitement local d’un pied d’athlète

Ouvrons notre boîte à outils : Boîte à outils

La synergie suivante peut s’appliquer pure à raison de 3 à 8 gouttes selon la surface à traiter pendant 3 semaines. Si la peau est sensible, quelques gouttes d’huile végétale de Nigelle peuvent améliorer la tolérance.
HE Palmarosa (Cympobogob martinii) : 2 ml
HE Géranium rosat CV Égypte (Pelargonium asperum CV Egypte) : 2 ml
HE Lavande aspic (Lavandula spica) : 2 ml
HE Litsée citronnée (Litsea citrata) : 2 ml

 

En appoint

Il est possible de badigeonner les orteils avec une solution d’eau oxygénée à 10 volumes et de bicarbonate de soude puis d’appliquer de la teinture d’iode diluée avec un coton sur tout le pied. À défaut d’une teinture d’iode diluée, on peut appliquer la solution suivante :
Iode métalloïdique : 0,5 g
Alcool à 45 qsp 100 ml
L’application d’une pommade à l’oxyde de zinc est recommandée.

Enfin saupoudrez l’intérieur des chaussures et des chaussettes avec du talc boriqué (1 partie d’acide borique pour 2 parties de talc).

Afin d’assainir les espaces (chaussures, bacs de douche, caillebotis de salle de bain) il est possible de vaporiser une synergie d’huiles essentielles selon la formule suivante :
Synergie d’huiles essentielles : 10 gouttes
Alcool à 60 : 90 gouttes

Parmi les huiles essentielles que vous pouvez inclure dans la synergie, le Palmarosa, le Lemongrass, le Géranium rosat, le Laurier noble ou le Tea-tree conviennent parfaitement.

Mais aussi
Bien sécher les espaces entre les orteils en sortant de la douche (éventuellement avec un sèche-cheveux), éviter le port de chaussures fermées (chaussures de sport) à longueur de journée, changer de chaussures chaque jour.
Utiliser des poudres absorbantes pour limiter la sudation au niveau des pieds.



Mycoses des ongles (onychomycoses)

Elles accompagnent souvent la mycose des pieds.
L’atteinte débute sur le bord libre de l’ongle puis diffuse vers la base de l’ongle jusqu’à la matrice (c’est-à-dire la zone qui fabrique l’ongle, à sa racine). Progressivement mais lentement les autres ongles sont touchés de proche en proche. L’ongle s’épaissit, devient blanchâtre puis se décolle.
Une onychomycose peut aussi débuter par une atteinte de la peau et des tissus autour de l’ongle (périonyxis).Ces tissus deviennent rouges, se tuméfient et sont douloureux. Ils laissent parfois échapper un liquide clair. Ce liquide est fortement contaminant. Tant que la matrice n’est pas atteinte, le traitement reste local.

Traitement local

Il est possible d’appliquer de la teinture d’iode concentrée sous l’ongle, jusqu’à ce que l’infection disparaisse (la teinture d’iode est antiseptique dont l’action se prolonge dans le temps). Si vous êtes très infecté, il devient difficile de faire pénétrer la teinture d’iode en profondeur sous les ongles. Il est donc nécessaire de nettoyer très soigneusement les ongles avant le traitement.

Avant toute application d’une synergie d’huiles essentielles, bien limer quotidiennement la surface de l’ongle. Le traitement se fait à l’aide d’huiles essentielles pures, non diluées deux à trois fois par jour pendant 6 à 8 mois ou jusqu’à la repousse complète de l’ongle sain.
Exemple de synergie :
HE Laurier noble (Laurus nobilis) : 2 gouttes
HE Palmarosa (Cymbopogon martinii) : 2 gouttes
HE Lavande vraie ou aspic (Lavandula angustifolia ou spica) : 1 goutte
HE Mandravasarotra (Cinnamosma fragrans) : 2 gouttes
HE Cannelle de Ceylan (écorce) (Cinnamomum verum) : 2 gouttes

L’application de la synergie peut entraîner un jaunissement ou un brunissement de l’ongle traité.

Sont également utilisables : Tea-tree, Litsée citronnée

En appoint
Pour éviter toute récidive, désinfecter les ongles quand vous les coupez.

 


Articles apparentés que vous pourriez aimer
Les mycoses de la peau et les huiles essentielles (partie 1)
Les mycoses de la peau et les huiles essentielles (partie 2): pityriasis versicolor et herpès circiné
Les mycoses de la peau et les huiles essentielles (partie 3): les mycoses cutanées
Quelles huiles essentielles pour une mycose de la bouche ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *