Mincir avec les huiles essentielles

Manger sain avec les huiles essentielles
Les huiles essentielles sont précieuses dans l’accompagnement d’une démarche de perte de poids. Leurs bienfaits interviennent au niveau général, en diminuant les fringales et en calmant l’appétit, mais également au niveau local, sur les zones de cellulite ou de rétention d’eau.
Il est facile d’intégrer au quotidien les huiles essentielles, voyons ensemble comment.

Intégrer les huiles essentielles dans la cuisine au quotidien
Tout d’abord, introduire les huiles essentielles dans l’alimentation amène de nouvelles saveurs, ce qui contribue à prendre plus de plaisir aux repas. D’autre part, des huiles essentielles comme le basilic, l’estragon, la coriandre, le laurier, le romarin, le thym, lasarriette, la carotte, le citron, le clou de girofle, la vanille ou la cannelle ont des actions physiologiques sur l’appareil digestif, en aidant le bon fonctionnement du foie, du pancréas et de l’intestin.

Alors, que peut-on faire ? Par exemple, on peut mettre 10 gouttes de l’huile essentielle de son choix dans la bouteille d’huile de colza ou de lin réservée aux crudités. Ou alors aromatiser l’eau de boisson avec un peu d’essence de citron, de mandarine ou de pamplemousse.

Réguler son appétit
Le pamplemousse accompagne les troubles du comportement alimentaire de deux manières différentes. A faible dose, elle stimule l’appétit, mais employée à plus fortes concentrations (au moins 6 fois par jour), elle permet de maîtriser les fringales et les grignotages sucrés. Pour bénéficier de ses propriétés apéritives, respirer l’essence de pamplemousse quelques minutes avant chaque repas, et pour ses propriétés anorexigènes, respirer au moins 6 fois par jour l’essence (3 à 5 respirations consécutives et profondes) et déposer en plus 2 gouttes pures sous la langue 5 fois par jour, en dehors des repas.
Le basilic exotique ou le poivre noir vont eux aider à maîtriser les fringales pour du salé. On peut les utiliser de la même manière que l’essence de pamplemousse, par voie olfactive combinée à l’administration sublinguale. Seulement ici on va diluer les huiles essentielles avec une huile végétale, car elles ont un goût très fort.

Traiter localement
Les effets locaux des huiles essentielles sur la cellulite sont impressionnants, elles aident à relancer la circulation sanguine, à brûler les graisses localisées et à drainer.
Voici une formule à visée lipolytique, drainante et anti-inflammatoire que vous pourrez utiliser matin et soir en cures de 3 semaines.

HE de Cèdre de l’Atlas : 30 gouttes
HE de Cyprès de Provence : 30 gouttes
HE d’Eucalyptus citronné : 30 gouttes
HE d’Hélichryse italienne : 15 gouttes
HE de Romarin à camphre : 40 gouttes
HE de Cannelle : 5 gouttes
HV de Jojoba : 20 ml
HV de Calophylle : 10 ml

Attention : l’HE de Cannelle peut donner des allergies, faites toujours le test de tolérance dans le pli du coude. La formule est interdite aux femmes enceintes ou allaitantes, ainsi que lors d’antécédents de cancers hormono-dépendants ou d’épilepsie.

Je reviendrai bientôt avec plus de conseils concernant le drainage et l’élimination des toxines pour aider à un amincissement en parfaite santé.
La cellulite n’aura pas notre peau !


Articles apparentés que vous pourriez aimer
Par quelle voie peut-on utiliser les huiles essentielles ?
Dépoluez votre organisme !

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *