Georges de la Tour: Nativité

Huiles essentielles et les Fêtes de la Lumière: 2.Noel

Le temps du solstice d’hiver est venu. C’est un grand basculement. Vers la vie.

J’aimerais regarder Noël autrement, loin de la course des cadeaux et des histoires de famille à régler autour de la table décorée ; j’aimerais retrouver et cultiver l’esprit de Noël, un esprit de renaissance vers la lumière, un esprit de paix et de partage.

Car la symbolique profonde de Noël est la présence et la renaissance de la Lumière dans l’obscurité.

Symbolisé par l’Arbre de Noël, le sapin et le houx ; sapin et houx toujours verts pendant la traversée de l’hiver alors que la nature semble morte.

Premier des symboles, l’arbre, qui était considéré comme sacré et posé au centre de la maison, du tipi ou de la yourte. Il était utile pour les grandes cérémonies et représentait le centre de l’Univers mais aussi le lien entre les mondes.
L’arbre représentait alors le mat, l’axe, le pivot autour duquel le monde tourne ; il s’agit du pilier du Monde reliant les trois mondes : mondes du bas, du milieu et d’en haut. On dit en effet que l’arbre rappelle ou représente les trois aspects du cosmos : le monde souterrain par ses racines, la terre par son tronc, et les cieux par son feuillage.
La bible elle-même connaît dans les temps anciens cette attention portée à l’arbre, non pas pour un culte, mais comme un point de repère essentiel, marquant des lieux où Dieu rencontre l’homme.

Deuxième symbole, l’étoile polaire, aussi appelée étoile du nord, est un point central de la Voie Lactée : c’est une des premières étoiles que l’on voit apparaître dans le ciel, la nuit. En plus de cela, elle est le point central de notre référentiel terrestre : c’est à dire que dans notre ciel, elle ne tourne pas, ce sont toutes les autres étoiles qui tournent autour d’elle.
Elle représente en quelque sorte l’axe central de la nuit. C’est l’étoile du pôle Nord, celle qui est alignée avec notre mat, avec l’axe de rotation de notre terre. En quelque sorte, elle représentait dans les cosmologies chamaniques le centre de l’Univers, sur lequel tout le reste était aligné.
L’étoile nous met en marche vers la lumière resplendissante du Christ.

Dans la tradition, le houx est réputé pour éloigner le mauvais œil. Adopté par les coutumes chrétiennes, il symbolise la couronne du Christ et ses baies rouges ses gouttes de sang.
Le vert et le rouge sont les couleurs de Noël. Le vert, au cœur de l’hiver, symbolise la vie. Le rouge symbolise le feu, la chaleur et la lumière.

Des écrits relatent que des sapins étaient dès le XIème siècle installés dans les églises. Ces sapins étaient surmontés d’un cierge dont la flamme rappelait l’étoile de Bethléem.
Le sapin sera ensuite sorti hors des églises, car la tradition chrétienne provoque des incendies. On le retrouve dans les maisons, symbole de vie et de lumière, décoré de fruits, les fruits de l’hiver et de verroteries rapportées les premiers temps de Venise par les marchands.

Pin sylvestre

Pin sylvestre

Axe de la Terre, axus mundi, les conifères élèvent leur colonne vertébrale vers le ciel, les racines solidement campées dans le sol, faisant le lien entre le Ciel et la Terre.

En cette période d’endormissement de la nature et de grands froids, l’huile de Pin sylvestre obtenue par distillation des aiguilles et des bourgeons, permet d’ouvrir sa poitrine et de mieux respirer ; elle permet de mieux ressentir notre souffle, entre inspir et expir, nous reliant à ce qui nous entoure. À la Vie.
Son action physiologique sur la respiration, l’hypophyse, les glandes surrénales renforce les centres olfactifs et nos pensées positives : nous nous sentons plus forts, nous avons plus de vigueur et de courage, et cela nous épargne tout épuisement nerveux et baisse de la concentration. En un mot, nous sommes plus vigilants et plus aptes à utiliser notre force intérieure pour affronter l’obscurité et le froid de l’hiver et les risques du repli sur soi qui peuvent nous guetter.
Campés solidement dans nos racines, nous nous élevons droits et ouverts pour respirer la Vie et la laisser nous traverser.
C’est également un antiseptique puissant pour les voies respiratoires et peut s’utiliser en diffusion ou en inhalation associée à l’essence de Citron ou d’Orange et aux huiles essentielles de Cèdre et d’Eucalyptus citronné.
Attention de ne pas la confondre avec la térébenthine, obtenue par distillation de la résine, qui n’est pas diffusable.

 


Articles apparentés que vous pourriez aimer
Huiles essentielles et les Fêtes de la Lumière : 1. L’Avent
Olfactothérapie : effluves d’une huile essentielle
L’olfactothérapie pour apprivoiser ses émotions

2 réponses

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

  1. […] Le temps du solstice d’hiver est venu. C’est un grand basculement. Vers la vie. J’aimerais regarder Noël autrement, loin de la course des…Source […]

  2. […] Rencontre entre les huiles essentielles et la symbolique des Fêtes de la Lumière dans la tradition chrétienne: aujourd'hui noel.  […]

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *