Huiles essentielles, outils de choix dans le traitement de la douleur

L’évolution de la médecine et des médicaments n’a eu de cesse de réduire les manifestations de la douleur. L’efficacité antalgique de l’allopathie est bien réelle, mais les effets délétères des médicaments classiques ont incité à la recherche d’autres actifs, plus naturels, avec moins d’effets secondaires et tout aussi performants

Huiles essentielles douleurLa douleur est une expérience que nous avons tous connue à des degrés divers et qui est ressentie de deux manières : tout d’abord sous la forme d’une douleur brute qui est décodée par le thalamus, puis sous la forme d’une douleur variable suivant le ressenti de la personne et qui dépend donc de l’expérience personnelle.
En effet la douleur est subjective et perçue différemment suivant la culture, l’éducation, le sexe, l’âge, l’expérience douloureuse et un certain nombre d’autres paramètres sociologiques.

La douleur pourrait sembler inutile. Mais en réalité elle a bel et bien un rôle à différents niveaux :

  • Dans le dégagement d’une situation de danger évitant de rester dans la situation traumatique.
  • Dans le maintien d’une convalescence forcée indispensable à une bonne récupération.
  • Dans l’apprentissage afin d’éviter une situation qui pourrait être délétère pour l’individu.

L’évaluation de la douleur est souvent difficile à réaliser, mais actuellement différents moyens permettent de la caractériser au mieux. Pour ce faire trois niveaux principaux sont appréhendés :

  • La détermination de la sensation et du type de douleur ressenti : chaleur, brûlure, froid, démangeaison, lourdeur, piqûre, pincement, décharge électrique, compression, …
  • La détermination de l’importance de la douleur par l’utilisation d’échelles de douleur.
  • La détermination de la localisation de la douleur.

Les huiles essentielles sont des outils complémentaires de traitement de la douleur d’une puissance inégalée parmi les thérapies naturelles. Certaines ont des propriétés anesthésiantes, d’autres analgésiques ou antalgiques. Ces traitements peuvent être utilisés en complément ou en alternative de traitements allopathiques, selon l’intensité de la manifestation douloureuse.

Par exemple, les douleurs osseuses ou articulaires pourront être traitées avec de l’huile essentielle d’eucalyptus citronné ou de lemongrass. Les névralgies pourront être traitées par les huiles essentielles de lavande vraie, d’ylang ylang ou de gaulthérie couchée.

Ainsi, pour pallier à des douleurs à localisation diverse on pourra utiliser la synergie suivante :
Huile essentielle de Gaulthérie couchée 2 ml
Huile essentielle d’Eucalyptus citronné 2 ml
Huile essentielle de Romarin à camphre 1 ml
Huile essentielle de Chamomille romaine 1 ml

Pour une action rapide, prendre 5 gouttes de la synergie et les appliquer sur les zones à traiter. On peut répéter l’application toutes les heures au début, en espaçant après amélioration.
Pour une action plus retardée mais aussi plus prolongée, ajouter la même quantité d’huile végétale de millepertuis et masser doucement.

Attention ! Cette formule n’est pas utilisable par les personnes allergiques à l’aspirine (présence de la gaulthérie couchée) ni ayant des antécédents d’épilepsie (présence du camphre). Elle est également déconseillée aux enfants en-dessous de 7 ans et aux femmes enceintes ou allaitantes.

Au fil de ce blog je vous donnerais d’autres formules permettant de mieux gérer la douleur, que ce soit pour les petits ou les grands, voire pour les femmes enceintes ou les bébés. Vous pouvez obtenir un conseil personnalisé en aromathérapie à Paris, n’hésitez pas à me contacter.



La nature a des ressources insoupçonnées, il ne tient qu’à nous de les utiliser.


Articles apparentés que vous pourriez aimer
Que soigne-t-on par l’aromathérapie
Merveilles et dangers des huiles essentielles
Comment choisir une huile essentielle ?
Utilisation sans danger des huiles essentielles
Par quelle voie peut-on utiliser les huiles essentielles ?

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *