Le pouvoir des huiles essentielles sur l’odorat

Si l’odorat est, avec le goût, le plus ancien de nos sens dans l’histoire de l’évolution, il est pourtant longtemps resté un continent ignoré. L’évolution des primates a privilégié la vision au détriment de l’olfaction et, mis à part la sphère alimentaire où l’odorat joue un rôle essentiel en nous évitant des intoxications, l’homme n’a ni prédateur, ni proie à détecter à des kilomètres à la ronde aussi ne tire-t-il de l’usage de son odorat que peu de bénéfices.

Nous sommes capables de distinguer environ 10 000 odeurs, d’en reconnaître 2 000 et d’en mémoriser 200 à 400. Mais nous ne les percevons pas la plupart du temps de façon consciente. Certaines odeurs stimulent la sécrétion d’hormones qui contrôlent l’appétit, le désir sexuel, ou des fonctions supérieures du cerveau : les émotions, la pensée ou les souvenirs. La perception d’une odeur corporelle joue également un rôle dans la communication non verbale.

Lire la suite